Préparer un PVT pour la Corée du Sud

Préparer un PVT pour la Corée du Sud

Préparer son voyage en Corée du Sud


On partage nos meilleurs conseils pour vous aider à préparer au mieux votre long séjour (ou votre PVT) en Corée du Sud, sereinement.

On est partie en Corée du Sud pour une durée d’un peu plus d’un an. Si vous préparez un projet similaire, alors cet article est fait pour vous ! On donne nos conseils et les démarches à faire pour organiser votre propre aventure. Accrochez vous, ce sera détaillé 😉

➽ Préparation du visa Coréen

L’aventure commence ici même. Vos documents dépendent du type de visa que vous souhaitez.
Pour un an, on possédait un visa B1 (qui peut être allongé) ou un visa Permis Vacance Travail. On ne va pas vous citer chaque document à fournir, car le site de l’ambassade donne toutes les infos nécessaires. Mais comme on est gentille, on vous donne le lien ! Lien du site.

Une fois votre dossier prêt, à vous d’aller à l’ambassade de Corée du Sud à Paris. Après le dépôt, comptez deux semaines pour venir récupérer votre passeport. Vous avez aussi le choix de vous le faire envoyer par la poste si vous vivez en province. Il est préférable de déposer son dossier un mois avant la date de départ.

Petit conseil : allez-y bien avant l’heure d’ouverture, car il y a du monde. Avec un seul guichet pour traiter les demandes, l’attente peut être longue ! (une heure par exemple)

➽ Voter en Corée du Sud

On parle ici de votre inscription sur le registre des Français établis à l’étranger.
En gros, c’est votre inscription au consulat de France en Corée du Sud. C’est une étape importante qu’il ne faut pas minimiser lorsqu’on part vivre un temps à l’étranger, peu importe le pays. C’est la sécurité. Si un accident, un attentat, une catastrophe naturelle, une pandémie… ou que toute chose vous arrive, il vaut mieux pour vous d’y être inscrit. Bien sûr, on ne vous le souhaite aucunement !

Maintenant, parlons politique. Tout le monde le sait, voter est important. Même à l’autre bout du monde, n’oubliez pas votre devoir de citoyen français. Donc si votre séjour ou votre PVT en Corée du Sud se déroule en plein milieu d’élections importantes, présidentielles comme pour nous par exemple, n’oubliez pas de vous y inscrire ! Mais faites-le avant le 31 décembre ! Oui… vous vous demandez sûrement pourquoi, mais on ne le sait pas et sans ça vous ne pourrez pas voter.

Petite anecdote présidentielle

Lors des élections présidentielles, on s’est présentée à l’ambassade pensant être bien inscrite sur la liste électorale avant notre départ. On ne savait pas qu’il fallait s’y inscrire avant le 31 Décembre, donc on y était pour l’année suivante. L’ambassadeur nous a alors gentiment dit « oh, mais vous pourrez revenir l’année prochaine pour voter ! » Oui, le président change tous les ans… Je ne vous dis pas comment on était frustrée ce jour là. En plus de ça, on avait couru, on était en retard et il faisait super chaud… la totale ! Du coup on s’est réconciliée avec un super resto japonais  😋

Une fois votre séjour (ou votre PVT) en Corée du Sud terminé, n’oubliez pas de vous désinscrire !

À retenir : s’inscrire sur le registre des Français établis à l’étranger avant le 31 Décembre pour pouvoir voter. Une fois votre séjour terminé, n’oubliez pas de vous désinscrire, car sinon c’est en France que vous ne pourrez pas voter !

➽ Les billets d’avion pour la Corée du Sud

Normalement, l’achat se fait en même temps que la préparation de votre dossier ou même avant. Voici nos différents conseils, basés sur nos propres expériences.

Quand partir ? 

Si vous avez un petit budget pour l’achat de votre billet, disons par exemple pas plus de 800€, il faut éviter de partir durant les hautes saisons. Ce n’est pas nouveau, mais est-ce que vous les connaissez en Corée du Sud ? C’est-à-dire durant les fêtes de fin d’année, lors du Nouvel An chinois (entre janvier et février), durant Chuseok (entre fin septembre et octobre) et pendant l’été. Les prix doublent !

Connaissez-vous les saisons en Corée du Sud ? On partage chacun de leurs charmes !

Où acheter son billet ?

Sur les sites spécialisés. On vous conseille Liligo, Kayak et Momondo pour comparer les prix. Mais si vous êtes comme nous, c’est-à-dire prévoyantes et/ou embêtantes :

  • rester un an pile en Corée du Sud
  • partir en basse saison
  • avoir un billet à moins de 800€ tout en étant modifiable et valable un an
  • avoir droit à un bagage supplémentaire de 23kg (alala les filles…)
  • et en plus de ça, ne pas payer pour avoir toutes ces options

Pour les longs séjours (6 mois et +) en Corée du Sud, on recommande d’aller directement auprès des agences de compagnies aériennes.
Concernant nos critères, on a essayé avec Qatar Airways qui nous a proposé un billet à 870€ avec certaines options qu’on souhaitait. On a essayé avec Asiana Airlines aussi, mais c’était plus cher. On est même allée chez Air China qui proposait un billet pas cher du tout, mais c’était trop compliqué avec tous nos critères, on a vite abandonné. On est donc allée chez Korean Air sans réel espoir. Et belle surprise, tous nos critères étaient réunis ! TOUS ! La dame était agréablement gentille et nous a même aidée. On a donc foncé pour un billet vol direct. La chance a tourné pour nous !

Petit conseil : allez directement auprès des agences de compagnies aériennes ! Il y a parfois la possibilité de négocier et la chance peut tourner en votre faveur.

➽ Banque et Assurance en Corée du Sud

Chose importante : assurez-vous d’avertir votre banque avant votre départ à l’étranger, car elle risque de bloquer votre carte sur place !
Pour ouvrir votre compte bancaire en Corée du Sud, on en parle dans cet article également 😉.

Pour l’assurance tout risque, elle est obligatoire pour votre demande de visa. Si jamais vous n’avez pas trop d’idées sur laquelle choisir, on vous recommande celle que propose le site de Pvtistes.com. Le site offre 10 % de réduction ce qui n’est pas mal ! Le service client est efficace, rapide et à l’écoute. On a pu lire que c’est aussi bien géré et vous ne devriez pas avoir de problèmes avec les remboursements.

➽ Se loger en Corée du Sud

Studio – Appartement – Colocation:

Tout dépendra de votre budget, du type de logement que vous souhaitez et combien de temps vous y resterez. Vous devez savoir que les propriétaires louent généralement à des personnes qui restent plus de six mois.
Les prix varient en fonction du quartier, bien évidemment, mais ce qui reste le plus cher c’est la caution. Comptez entre 2M de won (environ 1.550€) à 20M de won (15.500€) selon le logement. Il faut savoir que plus la caution est élevée, moins cher sera le loyer et inversement. Ne vous inquiétez pas, vous pouvez toujours négocier.

Petit conseil : être accompagné d’un coréen de confiance pour être sûr de ne pas vous faire arnaquer et pour mieux négocier.

Un site de recherche que vous entendrez surement parler: Craigslist. Mais faites attention, car certaines offres sont parfois douteuses. Avant toute signature de contrat, encore une fois, faites le lire par un coréen de confiance ! Vous pouvez y trouver colocation, location et même petits jobs… Sur le groupe d’Expats français en Corée du Sud sur Facebook, vous avez également des petites annonces de personnes déjà sur place. Une bonne manière de pouvoir partager avec des personnes vivant en Corée du Sud !

Si vous cherchez des colocations, il y a ce qu’on appelle les ShareHouse: partager une résidence / un appart à plusieurs, tout en ayant sa propre chambre et / sdb. Les prix sont généralement plus raisonnables et c’est aussi un moyen d’aller à la rencontre des coréens ou d’autres étrangers.

Le Goshiwon

Ça pourrait être l’option la moins chère. Encore une fois, tout dépend de votre quartier ! Habiter un goshiwon à Gangnam n’est pas le même prix qu’habiter un goshiwon à Hongdae. Si vous pouvez loger dans un petit 8m2 pendant un moment, alors c’est un bon deal ! Vous avez à disposition un lit simple, une petite douche / toilettes privées ou pas, un bureau et c’est tout. Les proprios peuvent également proposer du Kimchi, du riz ou des nouilles à disposition. Plutôt pas mal pour faire des économies ! Généralement, le confort n’est pas l’attente n°1 pour cette option.

Le volontariat – Work away

Pour les petits budgets ou les plus aventureux, c’est l’option la plus avantageuse. Vous pouvez être logé et (parfois) nourrit gratuitement chez (X), tout dépend de l’offre que vous trouvez, en contre partie de quelques heures de travail. Les vrais backpackers font généralement ça, mais pour une longue période c’est plutôt rare. Pour le confort, ce n’est pas certain.

Notre article pour bien s’installer en Corée du Sud. 

Attention ! Ayez un premier contact et plusieurs échanges avec le responsable avant tout ! Soyez sûr et mettez-vous bien d’accord sur ce qui vous attend une fois sur place !

Mais tout le monde le sait, vivre d’amour et d’eau fraîche suffit !  😎

➽ Faire sa valise pour le Pays du Matin calme

Pour voyager léger et avec efficacité, on partage les 10 applications indispensables en Corée du Sud, qui faciliteront votre séjour. Vous en profiterez mieux !

L’essentiel pour les filles

Les filles, (désolée les mecs), on va parler clairement et franchement. Faites le plein en protections hygiéniques. C’est plus cher et ce même pas sûre que vous trouviez ce qui vous convienne. Donc petit conseil, apportez le nécessaire, faites-vous envoyer par colis ou commandez sur internet.

Pour les déodorants, c’est pareil ! Ça existe, mais ils rare là-bas. Les coréens n’en ont pas trop besoin les veinards. Donc qui dit rare, dit cher ! Oui, payer 10€ pour un déo… La transpiration et les mauvaises odeurs, ils ne connaissent pas dans ce pays !

On vous donne nos meilleurs conseils 😉

Les vêtements, selon votre taille

C’est simple. On ne va pas être méchante ou pointer du doigt qui que ce soit, mais on informe et on conseille. Il faut savoir que la corpulence de la femme coréenne n’est pas du tout pareille à celle de la femme française. Elles sont plus fines et plus menues. Pour les plus grandes et celles qui ont des formes (plus ou moins généreuses), c’est plus difficile de faire du shopping en Corée, à moins d’aller dans des boutiques comme Zara, HM… où les prix sont plus élevés. Vous avez comme dernière option la commande sur internet. Le mieux est donc de ramener vos propres vêtements.

Pour les plus petites c’est le top, car les jeans et les robes sont à votre longueur, donc plus besoin d’ourlets ou de faire 30 plis 😊 Vous pouvez vous permettre de ne pas ramener beaucoup de vêtements.
Bon à savoir : les coréennes aiment beaucoup les vêtements oversized, surtout pour les hauts. Pour les pantalons c’est le contraire, le S Coréen équivaut peut-être à un XS français.

Pour les chaussures chez les femmes, vous aurez pas mal de difficultés à trouver au-delà de la pointure 39. Sinon il faut aller à la section homme, du moins pour les baskets.

Petite astuce : partir avec une valise vide est toujours mieux pour pouvoir bien la remplir !

La nourriture

En tout bon tout français, vous devez ramener du saucisson et du fromage. L’ ES SEN TIEL ! C’est presque même une obligation, mais libre à vous de faire votre choix. Vous nous remercierez plus tard !

Pour vous faire une petite idée de la cuisine coréenne, rdv sur cette page.

On espère que cet article vous aidera à préparer votre voyage. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous les faire part !

En attendant, on vous invite à en connaître d’avantage sur la préparation de votre voyage, par ici.

#Chinguteam

Conseils pour préparer son PVT pour la Corée du Sud

2 Commentaires

  1. 7 novembre 2018 / 22 h 40 min

    Je vois qu’il y a pas mal de similitude avec le Japon ! Ca m’a bien fait rire!
    Hâte de lire la suite de cette belle aventure ! 😉

    • 9 novembre 2018 / 17 h 15 min

      J’imagine que dans certain pays d’Asie c’est comme ça ^_^
      Ahaha on est contente que ça te fasse plaisir et sourire surtout !! La suite arrive vraiment vraiment bientôt 😀