Corée du Sud: 7 conseils pour bien s’installer

Corée du Sud: 7 conseils pour s'y installer

Corée du Sud: 7 conseils pour bien s’installer

Salut à tous !

Nous continuons ensemble cette belle aventure au Pays du Matin Calme ! Dans cet article, nous vous proposons nos 7 meilleurs conseils afin de vous aider à bien s’installer en Corée du Sud.
Nous vous avions dans un premier temps présenté nos meilleurs conseils afin de préparer au mieux votre séjour, aujourd’hui arrive enfin l’heure de poser bagages !

Si vous ne prévoyez pas de voyage en Corée du Sud, ces conseils sont également utiles pour n’importe quelle autre destination. Vos retours nous font vraiment plaisir alors on vous en remercie !

Let’s start that Korean dream together !

➽ La langue et la culture Coréenne :

Eh oui, c’est évident, mais pas pour tout le monde. Partir vivre dans un pays nouveau implique connaître un minimum la langue nationale. C’est aussi une marque de savoir-vivre. On ne vous demande pas de partir bilingue, mais d’apprendre au moins les bases du coréen avant votre départ. Une fois sur place, cela vous aidera pour votre intégration et à ne pas être complètement largué, surtout pour travailler.

Il est aussi important de se renseigner concernant les habitudes culturelles et les coutumes: le savoir-vivre, encore une fois. C’est important afin d’éviter les faux pas ou de vous mettre dans l’embarras.

Petit conseil : vous pouvez améliorer votre niveau au Seoul Global Center qui donne des cours gratuits. Attention: premier arrivé, premier servi !

➽ Alien Card

Un des premiers conseils pour pouvoir bien s’installer sans problème en Corée du Sud, est à commencer une fois que vous avez atterri. Vous avez 90 jours pour aller à l’immigration et ainsi créer votre Alien Card. C’est un peu votre carte d’identité coréenne en tant que résident. Si vous ne la faites pas, même avec votre visa vous êtes considéré comme personne illégale sur le territoire coréen et pouvez écoper d’une grosse amende ! En plus de cela, vous en aurez besoin un peu pour tout.

La demande se fait sur RDV à travers ce site et une fois à l’immigration, vous devez payer 33 000won (les prix peuvent avoir augmenté depuis) pour les timbres et l’envoi à votre adresse. Préparez vos billets directement sur place pour ne pas avoir à revenir. Faites aussi votre demande assez tôt, car obtenir un rdv peut prendre du temps. Nous, des coréens nous ont aidés. Le bureau d’immigration dépend de votre lieu de résidence.

Petite info : si on vous indique que c’est au 1er étage, en réalité c’est au RDC. Lol car le RDC en Corée du Sud c’est le 1er étage. Comme ça vous ne tournerez pas en rond bêtement ☺️ 

➽ Ouverture d’un compte bancaire en Corée du Sud

Si vous souhaitez ouvrir votre compte bancaire en Corée du Sud, vous avez besoin de votre Alien Card (voir plus haut) et parfois d’un contrat de travail. On a choisi la banque KEB Hana Bank. Ils sont sympas, parlent anglais, les ATM ont l’option français et les frais ne sont pas trop élevés. En plus de ça, ce n’est pas compliqué d’ouvrir un compte chez eux. Si on a choisi cette banque, c’est parce qu’on nous avait conseillée Woori Bank, mais une fois là-bas ils ont refusé d’ouvrir notre compte sans contrat de travail. Alors, on s’est dirigée vers KEB Hana Bank, car elle était ouverte et parce qu’elle était à côté de chez nous. #flemme

➽ Ouverture d’un compte téléphonique en Corée du Sud

Beaucoup d’entre vous sont curieux à propos de cela, car dur de se passer des réseaux sociaux ! Pourtant, de temps en temps ça fait un bien fou ! En réalité, nous n’avons pas ouvert de compte téléphonique. À vrai dire, on n’en sentait pas le besoin surtout que l’une d’entre nous captait la wifi très souvent et quasiment partout. Dans un pays aussi connecté, c’est plutôt cool ! Donc on ne peut pas vous dire comment, mais on peut vous dire que Free ou Sosh n’existent pas là-bas. Oubliez les forfaits à 2e ou 3e, c’est beaucoup plus cher !

Petit conseil : se rendre directement dans les boutiques d’opérateurs tel que SK, KT ou LG U+, ou se renseigner sur le groupe expatriés français en Corée, sur Facebook qui saura mieux vous aider sur le sujet.

➽ Le Won et les petits sous en Corée du Sud

C’est la monnaie coréenne officielle. Il faut savoir que l’euro est plus fort, mais comparé à quelques années auparavant, le won le devient aussi !  Par exemple en 2012, 1euro = environ 1450won. En 2018, 1euro = environ 1280won et ça n’a pas changé en 2020, si vous êtes chanceux. Ça n’a pas l’air d’être énorme comme ça, mais vous sentirez la différence une fois sur place.

On vous conseille de ramener une petite somme à échanger à l’aéroport ou à échanger directement une petite partie avant votre départ. Vous en aurez besoin dès votre arrivée, pour les transports par exemple. Sinon, vous pouvez toujours retirer (ATM ou convenience stores) mais encore une fois, avertissez votre banque de votre départ à l’étranger ! Vous avez entre 3700won et 6000won de commission à chaque retrait. En euros, tout dépend de votre banque française.

Petit conseil : les coréens aiment beaucoup payer par carte ou même avec leur téléphone. Cependant, ayez quand même de la monnaie avec vous pour les transports ou les streets food !

➽ Les transports en Corée du Sud

Un des conseils bons à savoir pour bien s’installer en Corée du Sud concerne les Transports. Une fois que vous atterrissez, arrive directement la question. Vous avez le choix de rejoindre votre logement en métro, en bus, en taxi, ou en ayant loué les services d’un chauffeur privé. Le moins cher est évidemment le métro. Il vous suffit d’acheter une T-Money card, la carte de transport coréenne, dans un convenience store à l’aéroport même: elle se vend à partir de 7000won. Vous pouvez la charger à une borne de métro au montant de votre choix, sachant que le prix du trajet Incheon-Séoul coûte environ 5000won pour 1h30 de trajet.

En ville

Les transports en commun en ville en Corée du sud emploient généralement le métro et le bus. Les 2 grandes villes, Séoul et Busan sont très bien desservies.

On vous conseille vivement de télécharger l’application : Subway Korea. Elle est géniale et utilisable hors-connexion ! Elle vous indique vos itinéraires, le temps de trajet en prenant compte des heures de pointe, le montant du trajet et même le numéros du wagon et de la porte à prendre pour les transferts !! 👍

Les taxis sont également courant et les prix sont nettement plus attractifs qu’en France, surtout à plusieurs. La course débute à 3800won, soit environ 2,96euro.

Attention ! ne demandez jamais en premier le prix d’une course au chauffeur et surveillez le compteur ! Renseignez juste votre destination.

Pour aller plus loin

Si vous vous rendez dans d’autres villes, il y a l’avion, le KTX (le TGV coréen) et le bus. Le bus reste notre transport préféré pour aller à Busan par exemple (4heures de trajet). Ils sont confortables et les prix sont très abordables.

Lorsqu’on voyageait en Corée, on avait l’habitude de prendre le bus à Express Bus Terminal ( si vous parlez coréen, voici le lien) ou à Nambu Terminal, à Séoul en tout cas. Sinon, l’avion ou le KTX où vous pouvez acheter un pass pour voyager autour de la Corée. On vous donne les liens pour booker vos tickets mais vous pouvez aussi vous rendre directement aux guichets 😃

➽ Le travail en Corée du Sud

La suite de ces conseils et des choses à savoir pour bien s’installer en Corée du Sud est très importante et concerne également le travail. Pour travailler en Corée du Sud, encore une fois l’Alien Card est votre laissez-passer avec un visa vous permettant de travailler. Une visite médicale est également demandée, elle fournira le document certifiant votre aptitude à travailler. Votre assurance nécessaire pour votre demande de visa est aussi requise. L’immigration est très stricte à ce sujet donc si vous vous faites prendre, ça peut très mal tourner ! L’immigration est toujours, toujours sur l’eau qui vive: amende, expulsion, prison, interdit de séjour… Après, c’est à vos risques et périls. On a vu tellement d’histoires à ce sujet.

Notre petite anecdote

De notre côté, on a pu avoir une expérience avec quelques petits jobs ! Celui qu’on a préféré était de travailler pour la Boulangerie Pâtisserie Salon de Thé français, Maison Guillaume. On vous en parle dans un prochain article ! Par chance, on l’a trouvé grâce au bouche à oreilles. C’est très important là-bas ! Sinon, la restauration en général recrute pas mal. Vous pouvez aussi des annonces grâce aux sites comme Craiglist, ou sur les groupes expatriés en Corée sur Facebook par exemple. Assurez-vous  toujours avec votre employeur de rester en règle !

Bon à savoir : les salaires dépendent de l’entreprise qui vous engage. Ils peuvent aller de 6000won/h à 11 000won/h. Ne vous faites pas avoir, la moyenne est environ 8000won/h net.

ET Voilà ! Avez-vous raté cette étape ? On espère que ces 7 conseils que nous vous donnons pour bien s’installer en Corée du Sud vous aideront à préparer au mieux votre séjour ! Une chose est sûre, la rapidité des services coréens est bien meilleure que celle des services français.
Nos derniers petits conseils et pas des moindres, enjoy et restez en règle et vous profiterez mieux de votre Korean dream  !
안녕 친구!

#Chinguteam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *