Madagascar: dans la jungle de la réserve privée de Vakôna !

C’est près du continent africain que nous nous rendons, sur la plus belle île au monde où Sir King Julian, Maurice et leurs familles vivent :

M A D A G A S C A R

Bienvenue dans la jungle de Vakôna, sur la fameuse Île Rouge où la biodiversité est unique au monde !

J’ai eu l’occasion d’aller à Madagascar durant la période des fêtes de fin d’année. Décembre marque le début de l’été, c’est donc le bon moment pour découvrir sa biodiversité.
En faisant la liste des endroits à absolument voir, la visite d’un parc national était en tête. Pouvoir enfin aller à la rencontre des lémuriens, primates endémiques de Madagascar !

Préparer sa visite dans la jungle

Quel parc visiter « pas loin » de la capitale Antananarivo ?
« pas loin » signifie un maximum de 7h de route aller-retour pour une journée de visite et ainsi pouvoir rentrer avant que la nuit ne tombe. La réserve privée de Vakôna située en pleine jungle à l’Est de Madagascar est la destination idéale. Elle se trouve d’ailleurs à quelques kilomètres du parc d’Andasibe-Mantadia. Ni une ni deux, j’embarque ma famille avec moi !

C’est un privilège que peu de personnes peut se permettre. Je suis alors très heureuse de pouvoir partager cette expérience !

Pour avoir plus de détails sur la visite d’une jungle malgache, on vous invite à lire cet article.

Informations pratiques : la réserve de Vakôna à Madagascar

➽ La localisation : la réserve se trouve dans le domaine de Vakôna Forest Lodge. Depuis Antananarivo, il faut environ 3h de route si elle est convenable : pas d’accident, pas trop de crevasses ni de pluie, car cela peut changer le temps de route. Celle-ci est super étroite, glissante et il y a beaucoup de conteneurs sur le chemin, car c’est la seule menant à Toamasina, la ville portuaire de la côte-Est de Madagascar.
Je considère cette nationale comme l’une des plus dangereuses que j’ai prise à Madagascar.

➽ Le lieu : le domaine de Vakôna Forest Lodge possède 2 parcs : celui des lémuriens et celui des crocodiles du Nil. Ce dernier abrite par ailleurs d’autres types d’espèces et il est tellement grand qu’une voiture est nécessaire pour se rendre dans les 2 parcs. D’où l’importance de pouvoir voyager en voiture depuis la capitale !

➽ Les prix : 15000Ar, soit 3,5€ pour un client de l’hôtel et 25.000Ar, soit 6€ pour une personne extérieure.
Vous pouvez payer 15.000Ar supplémentaire pour une visite en canoë dans le parc des lémuriens. Il y a également des visites nocturnes, mais elles sont uniquement réservées aux clients de l’hôtel. Ces prix comprennent l’accompagnement d’un guide pour chaque parc. 

Pour plus d’informations :  hotelvakona.com

La visite des deux parcs de Vakôna :

Le parc des lémuriens

4 espèces y cohabitent : l’Hapalémur, le Vari noir et blanc, le Lémur brun et le petit nouveau de la famille, le Varecia rubra. Le guide nous a expliqué que certains ont été récupérés dans la région même, car ils se trouvaient en cage ou étaient mis en vente.

Le premier qu’on a rencontré est le Lémurien brun. C’était assez drôle car tout une bande nous est littéralement tombé dessus. Ils allaient d’un membre de ma famille à un autre en jouant à saute mouton 😆 Pendant ce temps, deux petits Hapalémurs nous observaient discrètement sur le côté, accrochés à un arbre. Ils ne voulaient sûrement pas se mêler à tout ce chahut.
Puis on a rencontré la famille de Vari noir et blanc, dont le bébé devait avoir 2 ou 3 mois seulement !

Malheureusement on n’a pas pu voir le petit nouveau de l’îlot, car on n’avait pas pris la visite en canoë. 

Le parc des Crocodiles du Nil 

Cette visite a pris plus de temps, car le parc est beaucoup plus grand. Il abrite d’autres espèces comme des serpents, des lézards ou des caméléons etc. En effet, Madagascar est aussi très connue pour ses reptiles !
On a un peu souffert lors de cette visite, car il était midi et la chaleur étouffante plus l’humidité de la jungle n’aidaient pas. Je vous rassure, ça n’a pas pour autant gâcher cette expérience.

C’est ça l’aventure au cœur de l’Océan Indien !

Les points négatifs de la Réserve de Vakôna

Cette expérience était impressionante et instructive, mais il y a quand même quelques bémols à noter.

⌚️ La visite de l’Île des lémuriens était très expéditive : en à peine 15min. Plus tard, j’ai lu sur des forums que pour d’autres visiteurs c’était encore plus court.

💔 Les guides nourrissaient les lémuriens à chaque fois qu’un nouveau groupe de visiteurs arrivaient. Ils ne sont donc pas totalement sauvages, mais sont quand même beaucoup habitués aux êtres humains… c’est dommage !
Ces animaux ne devraient pas développer ce genre de dépendance.

Les points positifs de la Réserve de Vakôna

💗 Cette visite de la réserve de Vakôna à Madagascar reste quand même un bon souvenir.

Je recommande aussi la visite du Parc National d’Andasibe-Mantadia, où d’autres types de lémuriens réellement sauvages habitent.

J’ai beaucoup aimé me retrouver dans la jungle. C’est impressionnant et c’est une sacrée expérience !

 🙌 Même si la constante présence des êtres humains dans l’habitat naturel des lémuriens ne favorise pas leur condition de vie, ils participent quand même à la sauvegarde de leur espèce.

Ne l’oublions pas : ces mignonnes petites bêtes sont en voie d’extinction dû à la déforestation et au braconnage ☹️ Ce ne sont pas des animaux domestiques ! Ils ne sont pas fait pour vivre en cage ou avec l’Homme comme on peut le voir sur les réseaux sociaux.

🌿 Je suis aussi fière que Madagascar s’ouvre petit à petit à l’éco-tourisme. Cela fait prendre conscience à la population l’importance de préserver notre environnement.

Si vous souhaitez visiter Madagascar ou la jungle de Vakôna, on vous recommande un guide à la fin de l’article.

Madagascar est un pays qui veut faire changer les choses et la réserve de Vakôna en est l’exemple même ! Découvrez-en un peu plus dans cet article et vous comprendrez pourquoi il est important d’encourager le changement positif de cette belle île Rouge !

#Gashou

🚌 Besoin d’un guide-transporteur pour visiter Madagascar ? 🚌

Si vous souhaitez visiter des réserves naturelles comme la jungle de Vakôna ou d’autres régions de Madagascar en toute sécurité, je vous conseille vivement de faire appel aux services d’un guide-transporteur.

Je vous recommande les services de Monsieur Rakotomanganirina Ambinintsoa Andry, car tout s’est très bien passé avec lui, il est professionnel et gentil. Il propose des itinéraires en fonction de votre budget et du temps que vous disposez. N’hésitez pas à le contacter si vous souhaitez avoir plus d’informations. 

Monsieur Rakotomanganirina Ambinintsoa Andry
E-mail: ambintal @yahoo.fr

2 Commentaires

  1. 10 mai 2020 / 10 h 53 min

    C’est vraiment trop beau ! Visiter un pays/région où je peux marcher dans la jungle me fait rêver ! Un jour peut-être !

    • La Chinguteam
      Auteur/autrice
      12 mai 2020 / 10 h 02 min

      J’espère que tu auras cette occasion :)!